Google a 20 ans : Parcours, résultats d’IA et recherche visuelle

Il est difficile d’imaginer une vie sans un moteur de recherche qui sait ce qu’il fait. Je me souviens de l’époque d’AltaVista and co, les moteurs de recherche qui vous envoient des pages au hasard pour chaque requête.

J’étais tellement excité de voir Google entrer en scène et tout faire immédiatement comme il faut – les résultats étaient excellents, c’était rapide et il n’y avait pas de publicité.

Ça ne m’a pas pris longtemps avant d’être accro. Mais il s’est passé beaucoup de choses au cours des vingt dernières années et beaucoup de choses vont se passer au cours des prochaines années.

À partir d’aujourd’hui, Google cherche à changer la recherche pour les vingt prochaines années.

Article traduit librement de chez YOAST : https://yoast.com/google-at-20/
Google: l’événement du futur de la recherche

Lundi, Google a organisé un petit événement pour célébrer son 20e anniversaire et a profité de l’occasion pour jeter un coup d’œil sur les années à venir.

Google a introduit trois changements de paradigme dans sa façon de voir la recherche dans l’avenir :

1. Le passage des réponses aux parcours

2. Le passage des requêtes à un moyen d’obtenir de l’information sans poser de questions

3. De plus, le passage du texte à un moyen plus visuel de trouver l’information

Je vais me plonger là-dessus.

Changer le mode de fonctionnement de la recherche : des réponses aux parcours. L’un des plus grands défis auxquels les moteurs de recherche ont dû faire face a été de découvrir ce qu’un utilisateur voulait faire lorsqu’il ou elle entrait un terme de recherche spécifique.

L’intention de la recherche est devenue une sorte de Saint Graal que tout le monde essayait d’atteindre en premier. Aujourd’hui, nous connaissons tous les types de recherches qu’un utilisateur peut effectuer.

Nous savons aussi qu’il y a différentes étapes dans ce processus. On ne passe pas souvent de ne rien savoir sur un produit à l’acheter en une seule recherche, n’est-ce pas ? Des semaines peuvent s’écouler avant que vous ne passiez à l’étape suivante du processus.

En faisant correspondre vos mots-clés et votre contenu à cette intention, vous pouvez vous assurer que votre contenu correspond, pour ainsi dire.

Maintenant, ce parcours va devenir le point central pour l’avenir de la recherche de Google.

De plus en plus, Google saura où vous en êtes dans le voyage, se souviendra de ce que vous avez fait et où vous voulez le plus probablement aller. En fin de compte, il veut que vous découvriez et consommiez plus de contenu – même sans que vous le demandiez spécifiquement.

Nous verrons Google fournir de plus en plus de contenu au lieu de simplement pointer vers d’autres pages. Mais, avec un peu de chance, vous serez un bon garçon et visiterez les sites de partenaires publicitaires.

Recherche pilotée par l’IA

Il a été écrit pendant un certain temps : Google utilise l’intelligence artificielle pour améliorer sa compréhension des langues et utilise cette connaissance pour alimenter de nouveaux types de recherche.

Nous avons parlé du contexte comme l’un des termes les plus importants dans le référencement depuis un certain temps maintenant ici chez  Yoast.

Maintenant, voici la confirmation qu’il s’agit vraiment de ce qui se passe autour des termes que vous utilisez dans votre contenu.

Danny Sullivan, agent de liaison pour la recherche Google, a déclaré que ces derniers mois, Google a utilisé une méthode d’IA pour mieux relier les mots aux concepts. Danny appelle ça des super synonymes.

30% des requêtes sont affectées par ce type de recherche.

Ben Gomes, vice-président, Recherche, actualités et assistant de Google, explique cette technique appelée l’appariement neuronal :

“Nous avons maintenant atteint le point où les réseaux neuronaux peuvent nous aider à faire un grand pas en avant pour passer de la compréhension des mots à la compréhension des concepts. L’intégration neuronale, une approche développée dans le domaine des réseaux de neurones, nous permet de transformer les mots en représentations plus floues des concepts sous-jacents, puis de faire correspondre les concepts dans la requête avec les concepts du document. Nous appelons cette technique l’appariement neuronal.”

Cela peut nous permettre de répondre à des questions telles que : “Pourquoi mon téléviseur a-t-il l’air étrange ? pour faire apparaître les résultats les plus pertinents pour cette question, même si les mots exacts ne sont pas contenus dans la page. (Au fait, il s’avère que la raison s’appelle l’effet feuilleton).”

Qui sait, peut-être que votre site peut maintenant apparaître dans les résultats de recherche sans jamais mentionner votre mot-clé une seule fois dans votre contenu – simplement en fournissant tout le contexte entourant ce sujet particulier, Google peut faire correspondre cela à la requête saisie.

Une couche thématique pour le graphique des connaissances

Pour établir toutes ces connexions, Google a introduit le graphique des connaissances il y a des années. Le graphique des connaissances explore et comprend les liens entre les entités – c.-à-d. les personnes, les lieux, les choses et les faits les concernant.

Ce qu’il a manqué, c’est quelque chose qui comprend comment ces liens se développent au fil du temps et changent au fur et à mesure que les gens apprennent à mieux connaître le sujet qui les intéresse.

C’est ce qu’ils ajoutent aujourd’hui sous la forme du nouveau calque thématique.

Nick Fox, vice-président de Google en charge des produits et du design, de la recherche et de l’assistance :

“Le calque thématique est construit en analysant tout le contenu qui existe sur le Web pour un sujet donné et développe des centaines et des milliers de sous-thèmes. Pour ces sous-thèmes, nous pouvons identifier les articles et les vidéos les plus pertinents – ceux qui se sont avérés être toujours d’actualité et toujours utiles, ainsi que des contenus nouveaux sur le sujet. Nous examinons ensuite les modèles pour comprendre comment ces sous-thèmes se rapportent les uns aux autres, afin de mieux cerner le type de contenu que vous voudrez peut-être explorer par la suite.”

Ce nouveau calque thématique permettra d’alimenter un grand nombre des changements qui arrivent sur le moteur de recherche.

Vous pouvez facilement comprendre pourquoi il devient incroyablement important de connaître votre sujet à fond.

En plus de cela, vous devez connaître le monde dans lequel il vit et essayer de comprendre comment les connexions se font exactement.

Gérez vos recherches et découvrez de nouveaux contenus : Activité, collection et découverte

Les nouveaux pouvoirs de Google en matière d’intelligence artificielle stimulent l’innovation de nouvelles façons de faire surface et de collecter les résultats de recherche.

L’une des fonctionnalités lancées hier était l’onglet Activité.

L’onglet Activité vous aide à retracer vos étapes de recherche. Il vous indique les sites que vous avez visités au cours d’une session particulière. Cet onglet – visible uniquement pour vous – n’apparaîtra que dans les recherches où cela a un sens selon Google. Il arrivera aussi avec des recherches suggérées.

Bien sûr, vous pouvez toujours le supprimer.Une autre façon de savoir ce que vous faites est d’utiliser le nouvel onglet Collections. Cet onglet vous permet de regrouper les recherches de vos fiches d’activités en groupes afin de pouvoir les utiliser plus tard. Bien sûr, vous obtiendrez également des suggestions de contenu pour approfondir la connaissance de votre sujet/recherche, etc.

Dans les résultats de recherche eux-mêmes, les recherches qui peuvent aboutir à un résultat très large seront désormais soutenues par des informations beaucoup plus contextuelles.

C’est encore Nick Fox :

“Plutôt que de présenter l’information dans un ensemble de catégories prédéterminées, nous pouvons intelligemment montrer les sous-thèmes qui sont les plus pertinents pour ce que vous recherchez et faciliter l’exploration de l’information sur le Web, le tout en une seule recherche”.

Une autre façon dont l’intelligence artificielle va générer du trafic est le fil d’actualités Google sur mobile – rebaptisé Discover. Il s’est avéré être une source de trafic pour de nombreux sites.

Elle compte maintenant plus de 800 millions d’utilisateurs et a envoyé 2,5 fois plus de trafic aux éditeurs au cours de la dernière année.

Le flux utilisera également le nouveau calque thématique pour découvrir de nouveaux articles pertinents pour les intérêts de l’utilisateur. Il suggère un contenu sans intention : l’utilisateur pourrait même ne pas savoir qu’il ou elle voulait lire ceci.

Plus vous l’utilisez, plus il sait ce que vous aimez. Il change même le contenu en fonction de l’intention que vous affichez dans la recherche.

Passer à la recherche visuelle

Le passage à un style de recherche plus visuel est écrit dans les étoiles depuis un certain temps déjà. Non seulement Google, mais aussi Microsoft et Pinterest ont été très actifs dans ce domaine au cours des dernières années.

Plus tôt cette année, Google a lancé et amélioré la nouvelle  application Lens.

Cet outil de recherche visuelle alimenté par l’intelligence artificielle peut analyser le texte des photos et vous montrer l’apparence des objets sur les photos en pointant votre appareil photo sur l’objet.

La recherche sur le bureau disposera désormais d’une fonction loupe, ce qui vous permettra d’analyser ce qu’il y a dans une photo et de poursuivre votre recherche sur ce sujet.

Google introduit également des vidéos en vedette dans les résultats.

Ces vidéos sont soigneusement sélectionnées et doivent servir de point d’entrée à un sujet. Google utilise la vision par ordinateur pour analyser les vidéos et sélectionner automatiquement les morceaux d’une vidéo qui correspondent le mieux au sujet particulier.

Demain, 27 Septembre verra la sortie d’une nouvelle interface de bureau pour la recherche d’images sur Google.

L’interface fournira beaucoup plus de contexte autour des images et devrait rendre la recherche visuelle beaucoup plus satisfaisante.

Les termes de recherche connexes vous aideront à affiner encore plus votre recherche.

La dernière pièce du casse-tête de la recherche visuelle est le lancement d’histoires basées sur l’intelligence artificielle et l’AMP dans les résultats de recherche. Que vous l’aimiez ou que vous le détestiez,

Google continue à pousser AMP. Cette fois, nous avons des AMP Stories en recherche. Les histoires sont un concept que d’autres entreprises, comme Facebook et Instagram, ont fait exploser, mais Google veut que les éditeurs adoptent aussi le format des histoires.

Nous n’attendrons pas longtemps avant qu’elles ne soit soutenues par la publicité, bien sûr.

Beaucoup de choses se passent chez Google

À première vue, on pourrait croire que la recherche n’a pas beaucoup changé au cours des vingt dernières années.

Nous entrons toujours un terme de recherche dans la case de recherche d’une page blanche, nous appuyons sur la touche Entrée et nous obtenons les résultats.

La façon dont ces résultats de recherche sont générés a toujours été un travail en cours.

La façon dont ils sont sélectionnés et triés sera toujours entre les mains d’algorithmes en constante évolution. Google veut maintenant avoir plus de contrôle sur la façon dont les gens interagissent avec la recherche et ses résultats.

Il cherche d’autres moyens de faire entrer les gens dans les résultats et de les y maintenir.

Très intéressé de voir comment ça se passe

Google at 20: Journeys, AI-driven results and visual search