Combien de pages sont classées?

Chaque moteur de recherche a son propre algorithme, ou son procédé pour déterminer la position de vos pages dans leurs classements pour un terme de recherche particulier.

Il y a des éléments communs à beaucoup d’entre eux mais ils ont tous leurs règles propres.

Ce n’est probablement pas possible de créer une page Web unique qui réponde à tous les principaux moteurs de recherche, mais le système que nous utilisons dans ce livre s’est révélé être efficace pour tous les grands moteurs de recherche.

Il existe deux types de facteurs en jeu avec les classements sur les moteur de recherche.

On Page

Ce qu’il y a “sur la page” (“on the page”) compte encore, mais les facteurs externes (“off the page”) (comme le texte utilisé dans les liens qui pointent vers la page) sont de plus en plus importants.

Si les facteurs “sur la page” varient d’un moteur à l’autre, notre système essaie de positionner vos pages sur un “terrain commun” entre eux. La position des mots-clés (où la phrase apparaît) est le paramètre le plus important.

Si le terme (ou la phrase) apparaît dans les titres et les sous-titres, dans le titre de la page et d’autres points clés, un moteur de recherche trouvera la page plus pertinente qu’une autre page où le terme de recherche n’apparaît qu’une seule fois dans le milieu de la page.

Off Page

Outre le positionnement et la popularité des liens, d’autres facteurs externes (“off the page“) contribuent au classement de votre page.

Les sites Web de qualité ont généralement d’autres sites de qualité qui les lient. L’élément qualité est un paramètre supplémentaire qui renforce leur crédibilité.

Depuis un certain temps, sur de nombreux thèmes, il y a généralement un bon nombre de pages qui ont la bonne combinaison de mots-clés et de positions sur la page. Alors “la différence de popularité” de leurs liens devient un facteur de séparation utilisé par les moteurs de recherche lors du classement de ces pages.

La “pertinence” du lien et sa “pondération” sont donc étroitement liés à l’indice de “popularité” du lien.

Cela signifie qu’un lien vers votre page “alimentation pour hamster” depuis une page qui contient réellement ces mots sera plus pertinent qu’un lien provenant d’une page sans aucun rapport.

Le texte utilisé dans le lien lui-même est particulièrement important – c’est ce qu’on appelle “le texte d’ancre” et il fait la “réputation du lien“.

Le système PageRank de Google est le mieux documenté et le plus discuté des “méthodes d’analyse des liens” de tous les moteurs de recherche. J’en parlerai plus dans les chapitres 4 et 6, mais pour le moment, une explication simple devrait suffire.

Essentiellement, le “PageRank” est un indice de qualité des pages Web. Chaque page en dispose, et il passe d’une page à l’autre par les liens.

La valeur de PageRank envoyée à partir d’un page est la division de son PageRank par tous les liens présents sur cette page – au plus de liens sortent d’une page au moins de PageRank passe à travers chaque lien.

On parle de « jus de lien »

Le PageRank arrive donc sur une page par “les liens entrants”.

Ainsi, au plus de liens pointent vers votre site, et au plus populaire (les plus reliés) sont les sites qui vous lient au mieux vous serez coté. Au plus, vous aurez des pages classées dans l’index, au plus vous aurez de PageRank à distribuer dans votre site.

Facile, non?

Comme je l’expliquerai dans le Chapitre 4, vous pouvez prendre un certain contrôle sur la manière dont le PageRank fluctue à l’intérieur votre site, ce qui aidera à améliorer le profil de vos pages les plus importantes.

Les commentaires des utilisateurs et les modèles prédictifs de satisfaction qu’on pourrait appeler un troisième facteur, mais pourquoi compliquer les choses maintenant?