Que veulent les moteurs de recherche?

Du point de vue des moteurs de recherche, ils veulent comprendre autre chose sur un lien, avant de pouvoir décider des réponses à vos questions.

Pourquoi ce lien existe?

La principale question pour les moteurs de recherche est de savoir pourquoi un lien donné existe.

Pour vos liens internes, ceux qui se trouvent dans le corps du texte, avec un lien visible (en bleu et souligné), ils sont les plus susceptibles d’être là pour aider vos utilisateurs.

  • Qu’en est-il des liens cachés (pas d’indication visible que c’est un lien), enterrés (texte minuscule dans le bas de la page) ou les deux? Est-il possible que vous placiez ces liens pour influencer votre classement?
  • Quel lien pensez-vous leur est le plus crédible?
  • Pourquoi ce lien a-t’il été donné?

Donc, il en va de même avec les liens venant d’autres sites. Au cœur de tous les moteurs de recherche les efforts visant à lutter contre les “liens spam” sont faits pour déterminer l’intention de chaque lien. Quand il s’agit des liens externes, la question est la même, c’est juste demandé un peu différemment.

Lorsque vous trouvez un lien d’un site web vers un autre, il n’y a que plusieurs façons pour qu’il soit arrivé là.

Cinq catégories principales de liens:

  1. Les liens volés

    Les liens volés existent parce que certaines applications Web (blogs, annuaires, et autres scripts insécurisés) permettent aux visiteurs d’ajouter des liens vers une page web. Par exemple, quand les blogs étaient nouveaux et le nofollow n’existait pas, les spammeurs pouvaient facilement créer des liens vers un site tout simplement en ajoutant des commentaires sans valeur aux messages blog.

  2. Les liens échangés

    Les liens échangés sont plus une zone grise pour les moteurs de recherche. Mis à part l’échange de lien, cette catégorie comprend aussi les liens des signatures sur les forums, ceux qu’on trouve sur les réseaux sociaux et des sites comme Squidoo13. Selon la valeur estimée de la contribution du forum ou d’un réseau social, ceux-ci peuvent être plus perçu comme des liens volés.

    Les liens échangés ne sont pas nécessairement approuvés par le propriétaire du site, mais ils sont accueillis parce que le propriétaire du site reçoit quelque chose en retour – le plus souvent du contenu ou un lien de retour. Lorsqu’un lien est donné en retour, les moteurs de recherche sont capables de détecter cette relation et déduire la valeur de ce lien.

  3. Les liens construits

    Les liens construits existent quand quelqu’un crée des sites web et des pages Web de sorte qu’ils puissent utiliser cette masse de contenu pour créer des liens. Ceci est connu comme les “fermes de liens” et il est difficile pour les moteurs de recherche de les détecter.

    Un autre type de lien construit existe, cependant, parce qu’il y a un ensemble de sites Web qui sont créés par extraction automatisée de morceaux de contenu (screenscraping), soit en volant du contenu, soit en modifiant des flux RSS ou d’autres procédures absurdes. Comme effet secondaire, les sites qui sont présents dans les résultats de recherche ramassent généralement un flux lent mais constant de liens construits qu’ils n’ont pas vraiment demandé.

  4. Les liens achetés ou loués

    Les liens achetés ou loués ne sont pas vraiment une zone grise pour les moteurs de recherche. Ces liens peuvent être légitimes et de la publicité rentable pour l’acheteur ou bien ils peuvent être créés uniquement dans le but d’influencer les moteurs de recherche.

    Plus les moteurs de recherche deviendront meilleurs à la détection et au filtrage de ces liens, plus leur l’efficacité diminuera. Les communautés SEO sont des groupes de personnes avec des ressources, il y aura toujours de nouveaux projets visant à éviter leur détection. Personnellement, je n’achète des liens uniquement que quand ils sont logiques soit pour leur valeur de marque ou de leur trafic direct.

  5. Les liens donnés ou rédactionnels

    Les liens donnés ou rédactionnels sont ce que les moteurs de recherche valorisent le plus. S’ils pouvaient classer les pages sur base des liens naturels créés par une personne qui aime réellement et qu’elle recommande un autre site, ils seraient en mesure de livrer les meilleurs résultats de recherche possible.

    Dans la dernière catégorie, ce que les moteurs de recherche veulent vraiment ce sont les liens naturels de “l’amour pur”, comme je l’ai décrit. Mais il existe d’autres types de liens éditoriaux.

Chaque fois qu’une nouvelle actualité sort sur Apple, il y a de bonnes chances que certaines expressions (iPod, iPhone, …) soient liées au site Web d’Apple. Ceci est juste un éditorial de référence, mais il envoie toujours à sa façon peu de “jus de lien”.

Si je lie vers une page Web de Microsoft avec les mots “empire du mal” je ne recommande probablement pas les produits Microsoft … mais je leur envoie néanmoins du PageRank.

Les moteurs de recherche aimeraient probablement être en mesure de faire la différence entre ces types de liens. Ils voudraient pouvoir séparer les liens même en catégories plus fines que celles que je vous ai présentées.

Pour la plupart des lecteurs, votre approche à nouer des liens dépendra, dans une certaine mesure, de ce vous pensez que les moteurs de recherche sont capables de faire aujourd’hui, de ce qu’ils peuvent être capables de faire à l’avenir, et la réponse que vous pouvez vous attendre pour les différents types de liens.