Comment trouver les bons mots-clés pour votre référencement

La première étape dans le processus d’élaboration d’une stratégie de mots clés est un remue-méninges (ou “brainstorming”).

A ce stade, vous essayez de trouver une liste des termes de recherche “candidats”, sans en laisser trop sur le coté.

Dans l’étape suivante (la découverte des termes de base), nous allons réduire la liste en nous concentrant sur les termes de recherche les plus pertinents et les populaires.

Ceux que les gens utilisent pour trouver ce que vous proposez.

Principaux Termes de Recherche

(des mots-clés simples et des phrases courtes)

L’une des pires erreurs que font les novices, c’est essayer de se concentrer sur un seul mot (comme “Livres”) ou une expression (comme “Vin Rouge”) pour tenter de construire un site web qui se classera bien.

Les termes extrêmement généraux tels que ceux-ci sont très compétitifs (un grand nombre de pages déjà classées).

Il est donc difficile pour les moteurs de recherche de bien les gérer (en terme de bons résultats à offrir aux chercheurs).

Ils valent donc à peine les efforts pour commencer un projet.

Imaginons qu’après avoir passé des centaines d’heures à peaufiner, perfectionner, et promouvoir votre site, vous réussissez à obtenir un rang de numéro 1 pour “Immobilier”.

À moins que vous vendiez des biens immobiliers de toutes sortes dans chaque partie du monde, une quantité substantielle du trafic obtenu proviendra de personnes qui recherchent quelque chose que vous n’avez pas à offrir.

Bien que vous ne puissiez pas optimiser, tout de suite, votre site pour de tels mots clés, il reste très important de les identifier et de vérifier qu’ils s’appliquent à votre site.

Comme exercice dans ce chapitre, faites une liste des “5-10 principaux mots-clés” qui décrivent votre site Web.

Ceux-ci devraient être des mots simples pour la plupart (comme “maisons”), avec peut-être quelques expressions couramment utilisées (comme “location maison”)

Ces mots-clés principaux forment l’épine dorsale de votre effort de conception de site, car ils contribuent à définir les thèmes autour desquels vous pourrez organiser votre contenu.

Ne vous inquiétez pas trop à leur sujet en ce moment, parce que c’est l’un des nombreux cas où l’on peut facilement corriger une omission à une date ultérieure.

En d’autres termes, si vous oubliez un mot-clé stratégique aujourd’hui, vous pourrez toujours en faire quelque chose le mois prochain.

Termes centraux (Thèmes)

Le prochain niveau dans la hiérarchie des mots-clés est composé de phrases de deux à trois mots-clés qui attireront la plus grande partie du trafic.

Bien que ces phrases n’englobent pas forcément la majorité des termes de recherche utilisés, ils devraient représenter la plupart des phrases populaires.

Lorsque vous travaillez dans ce chapitre, essayez de construire une liste d’au moins “10 à 20 termes centraux” pour votre site.

Cette liste va continuer à croître aussi longtemps que votre site web se développe.

Dans la mesure du possible, essayez de garder ces phrases organisées sous les mots-clés principaux que vous avez indiqués.

Les Mots-Clés principaux doivent servir de moyen pour classer le vaste univers des phrases de mots clés.

Par exemple, si vous travaillez bien une catégorie “immobilier”, sous le mot-clé principal “maisons”, vous pourriez lister les expressions comme “logements à vendre”,”maisons en bord de mer”, etc

Singulier ou au pluriel?

Ce serait formidable si tous les moteurs de recherche savaient que quelqu’un cherchant “billet concert” veut probablement la même chose que “billets de concert”.

Malheureusement, ce n’est pas le cas – Google ne les reconnaît pas comme telles donc pour chaque mot au singulier que nous ciblons, nous avons également à réfléchir si les pluriels sont importants, et vice versa.

Racines et fautes de frappe

Maintenant que vous avez trouvé un groupe de mots-clés et de phrases, il est temps d’envisager quelques problèmes du monde réel.

Bien que la plupart des experts considèrent que ces deux concepts soient indépendants, le fait est que ces problèmes pratiques (et leurs possibilités) sont pratiquement identiques.

Ils sont loin d’être aussi importants que le reste de notre stratégie de mots clés.

Le « stemming » (en anglais) est la réduction d’un mot à sa racine.

Il sert base synonyme pour trouver d’autres mots.

Par exemple en anglais, “boat” est la racine de “boating”.

Cela signifie que vous ne devez pas vous contenter de n’utiliser qu’un seul mot, mais que vous devez répertorier chaque possibilité en identifiant la racine des mots et les combinaisons possibles.

Rappelez-vous, l’objectif est de faire correspondre les expressions de recherche pertinentes que les gens utilisent effectivement – il est inutile de tenter de couvrir toutes les variantes de “toast” si tout ce que vous vendez sont des “grille-pains”.

La faute d’orthographe ou la faute de frappe est un autre problème mais avec le même résultat de base.

Le fait est que nous ne savons pas toujours orthographier correctement et pourtant nous attendons d’obtenir les bons résultats de recherche.

Par incorporation des fautes d’orthographe courantes dans votre liste de mots clés, vous serez en mesure de tirer plus de trafic des moteurs de recherche.

Il faut se concentrer sur les variations les plus populaires seulement, et je ne recommande pas de les utiliser dans votre contenu directement – voir plus loin.

Tous les moteurs de recherche font un bon travail pour aider les chercheurs à corriger leurs fautes d’orthographe de toute façon, si vous choisissez d’ignorer les fautes d’orthographe, vous ne manquerez pas grand-chose.

Essayez – allez sur www.google.com et cherchez “aito repair”

“Les mots d’Arrêt”

Certains mots sont d’usage courant tels (a, et, de, l’) et ils apparaissent sur presque chaque page web.

Il n’y a guère de sens pour un moteur de recherche d’indexer toutes les occurrences du mot “et” sur internet – (UPDATE: Depuis la fin de 2007, tous les grands moteurs de recherche indexent le texte intégral des documents, de sorte que le conseil suivant est d’autant plus vrai que jamais)

Cela ne signifie pas que vous ne devez pas utiliser de mots d’arrêt dans votre écriture.

Un moteur recherche pourrait lire votre page où il est écrit “trouver la vérité” et ignorer “la” comme un mot d’arrêt … mais quand quelqu’un cherchera “trouver la vérité”, le moteur de recherche prendra en compte que le terme de recherche a un mot entre “trouver” et “vérité” 7.

Donc, il ne faut pas tenter d’éliminer les mots d’arrêt de vos écrits.

En fait, depuis que les moteurs de recherche considèrent l’ordre des mots et leur proximité dans les pages de classement, vous avez réellement une meilleure chance d’apparaître pour “trouver la vérité” si vous utilisez les mots naturellement dans une phrase.

Les Mots-Clés Evidents

Le processus de recherche des mots-clés est toujours un peu difficile.

Bien qu’il existe des outils pour vous faciliter le processus, cela reste parfois plus de l’art que de la science.

Le meilleur endroit pour commencer est de lister les mots-clés et les phrases évidentes pour vous.

À partir d’une telle liste, le reste sera un processus plus facile, alors on commence par la liste des mots-clés les plus évidents qui décrivent votre site, vos produits, le type d’informations que vous avez à offrir, etc.

Termes associés

Le prochain groupe important de mots-clés est l’ensemble des termes connexes utilisés pour décrire des choses semblables à ce que vous présenterez sur votre site.

Le site SEO Fast Start est centré sur l’optimisation des moteurs de recherche, mais il y a beaucoup de sujets liés au marketing de la recherche.

Dans de nombreux cas, ces termes connexes seront déjà dans votre liste principale, mais si ce n’est pas encore le cas alors commencez par faire une liste.

Vous pourrez utiliser ces termes plus tard, pendant que vous travaillerez à consolider les facteurs externes (“off the page”) de votre site tels que la popularité et la pertinence des liens.

D’autres sites qui ne sont pas directement concurrents sont d’excellents candidats pour des partenariats, tels que le partage de contenu à promotion croisée.

Un outil pratique à partir de Google

Google a créé un bel outil remue-méninges; l’outil “AdWords Keywords Tool”, qui suggère des termes liés à un site Web ou à partir d’une liste de mots clés que vous entrez.

Vous pouvez le trouver en ligne : https://adwords.google.com/

Un véritable outil habile : SEMrush.com

SEMrush est un service d’intelligence au sens premier du terme.

Via une extension de navigateur SEOquake et leur propre infrastructure, ils analysent les positions de millions de mots-clés qu’ils croisent avec les données Adwords (potentiel de recherches)

Vous pouvez trouver des informations sur vos concurrents (et même découvrir des concurrents inconnus) avec la liste de leurs mots-clés stratégiques.

Les nouvelles générations d’outils

AnswerThePublic

Un service qui digère littéralement les suggestions que Google propose aux internautes dans leurs recherches.

https://answerthepublic.com/

1.fr

Un service qui analyse des pages classées pour vous proposer des recommandations sur les mots à utiliser ou à écarter.

https://1.fr/